• Dan Ar Braz

  •  

  • Bagad kizavel

  • Bagad Avel Su

10 ans, 6 éditions : quelle belle aventure !

Une page ne suffira pas à raconter les rencontres, les artistes, les sourires, les si bons moments partagés avec vous...
Alors, oui : dans la forme que vous avez connue, le Festival Euroceltes ne sera pas reconduit. La dimension associative a largement prouvé sa compétence mais atteint aujourd’hui ses limites.
Comme nous n’arrivons pas à nous résoudre à passer dans le monde du spectacle sous la forme d’une structure professionnelle, nous allons continuer à vous faire aimer la musique traditionnelle et ne manquerons pas de vous régaler lors d’événements plus intimistes.
Premier rendez-vous : un concert de l’Avent avec les Petits Chanteurs de France, les 16 et 17 décembre prochains, à l’Église St Pierre le Jeune de Strasbourg.
On compte bien vous y voir !

Vous pouvez revivre les temps forts de l’Édition 2014 : le clip !

Festival Euroceltes

Les fêtes folkloriques celtiques connaissent un succès grandissant depuis 50 ans. En Bretagne bien sûr, mais également partout en France, puis en Europe. En effet, de nombreux pipebands évoluent maintenant outre-Manche, outre-Rhin et dans le monde entier !

Du festival international au fest-noz local, ces fêtes sont la démonstration active et musicale de l’existence d’un véritable art populaire et rassembleur.

Festival Euroceltes, le Festival des Sonneurs ou encore l’autre Festival de l’Orient, est, depuis 2006, un grand rassemblement :

  • c’est avant tout, un spectacle pendant lequel les nombreuses formations musicales rivalisent d’audace au cours des « joutes » amicales organisées dans le cadre du concours des Sonneurs « BAS Divroet »,
  • des concerts, des aubades donnés par des artistes et formations prestigieux, de renommée internationale, en différents lieux de la Région,
  • mais aussi la « Grande Parade », haute en couleurs, que les rues de Strasbourg ont pu vivre en 2006, 2008, 2010, 2012 et 2014 ; souvenez-vous : plus de 500 Sonneurs « en triomphe » en une longue marche musicale sous les plus beaux colombages strasbourgeois ! Moment de partage accessible à tous, il permet à chacun la découverte de ces formations traditionnelles venues de tout l’hexagone et de l’Europe,
  • enfin, les toujours très nombreux amateurs de danses celtiques sont conviés à un fest-noz d’envergure puisqu’il réunit bon nombre des musiciens participants au Festival pour faire sonner gavottes et andro jusque tard dans la nuit…

…carrefour européen et culturel, quelle drôle d’idée ? Mais le but avoué est tout d’abord, de faire découvrir à l’Alsace et aux Alsaciens, une région, la Bretagne, qui comme elle, défend sa culture et ses traditions.

Même si de grandes différences les séparent, (culture, langue, géographie), l’Alsace fut aussi marquée par le passage des Celtes qui y ont laissé de nombreux vestiges. Le caractère bien trempé des Alsaciens n’en est-il pas le meilleur exemple ?

Rassembler à Strasbourg ces deux extrémités géographiques de l’hexagone, mais également attirer dans la capitale européenne les formations celtiques de tous horizons, permet de faire redécouvrir à la région, une culture musicale traditionnelle qu’il nous est cher de partager.

Cette manifestation offre pour les associations « bretonnes » de Strasbourg une récompense à la hauteur de leurs engagements de longue date dans le tissu associatif régional et certainement, l’occasion de nouveaux engouements.

Le Bagad Kiz Avel – Strasbourg, fidèle cheville ouvrière, y assume pleinement son rôle d’ambassadeur représentant l’Alsace et ses bretonnants par sa présence musicale, rivalisant amicalement lors des concours, avec les meilleurs groupes celtiques présents à cette occasion.

Enregistrer